jeudi 12 septembre 2013

Prix Wepler, qui pour succéder à Leslie Kaplan ?

La conjuration de Philippe Vasset
La conjuration de Philippe Vasset : J'ai créé une secte. C'était, au départ, une entreprise purement commerciale. Jusqu'à ce que j'y prenne goût: fonder une religion est la dernière oeuvre possible. Né en 1972, Philippe Vasset est journaliste. Après "Exemplaire de démonstration" (Fayard, 2003), "Un livre blanc" (Fayard, 2007) et "Journal intime d'une prédatrice" (Fayard, 2010), "La Conjuration" est son septième roman. Voir ce livre
C'est une occupation sans fin que d'être vivant de Sylvie Aymard
C'est une occupation sans fin que d'être vivant de Sylvie Aymard : A quarante ans, Anna meurt étranglée sur un chemin lors de son jogging matinal. Une mort violente et non élucidée. Issue de parents restaurateurs surmenés, elle grandit seule avec la brutale indifférence de sa mère, appelée La Duchesse. Anna combat en silence un destin qu'elle refuse. Son désir de fuir déclenchera des drames qui conduiront sa famille au bord du gouffre [...] Lire la suite
Les Rayons du soleil de Nicolas Bouyssi
Les Rayons du soleil de Nicolas Bouyssi : Le soleil est quelque chose de compliqué. Comme la Terre, on peut, de manière obsessionnelle, tourner autour. On peut aussi se faire croire le contraire. Les rayons du soleil sont une façon de rappeler ce qu'est le soleil. Il permet de bronzer, mais il faut s'en méfier. Il donne aussi des maladies et il crame. Le jour où le soleil disparaîtra, où il éclatera, tout finira, avec lui. Il n'y aura plus de Terre. C'est donc une série de nouvelles sur la mort, et elle est dédiée a Perec, le Perec sombre, celui d'Un homme qui dort et de Série noire [...] Lire la suite
Avoir un corps de Brigitte Giraud
Avoir un corps de Brigitte Giraud : « Des vêtements à peine écartés, des ventres et des reins maladroitement caressés. Des intentions plus que des actes. On donne, on offre, on laisse à l’autre le soin de prendre, de saisir, de posséder. Mais l’autre est dans le trouble de la conquête, avec le trop-plein de lumière qui éclaire la chambre. Il est difficile d’accéder au secret en plein jour. Alors les yeux se ferment, les doigts s’agrippent et les cuisses s’extraient des pantalons. Il cherche, soulève, accélère. Je veux bien, veux tout, ne résiste pas. » [...] Lire la suite
A l'aide ou le rapport W. de Emmanuelle Heidsieck
A l'aide ou le rapport W. d'Emmanuelle Heidsieck : Un professeur de droit à la retraite rend des services dans son voisinage. Un jour, deux policiers l’embarquent. Il est placé en garde à vue. Le service gratuit, aider les autres sans contrepartie financière, est désormais un délit passible d’une peine de prison et d’une forte amende. Au ministère de l’intérieur, deux hauts fonctionnaires ont préparé le terrain en rédigeant un rapport visant à traquer tout ce qui, dans le secteur non lucratif, peut fausser la libre concurrence. Petite réparation, aide à domicile, conseil gratuit, hébergement à l’œil [...] Lire la suite
Atlas des amours fugaces de Thierry Laget
Atlas des amours fugaces de Thierry Laget : Certains romans d’aventures tiennent en quelques pages, mais tellement précieuses qu’on voudrait ne jamais les oublier. Sous la couverture de ce livre se dissimulent huit prénoms de femmes, traces fugaces sur la Carte du Tendre d’un narrateur subjugué et dépaysé par le souvenir de ses amours anciennes. Transfigurés par le rêve et l’écriture, huit lieux s’y rattachent, proches ou lointains, mais toujours réels [...] Lire la suite
L'esprit de l'ivresse de Loïc Merle
L'esprit de l'ivresse de Loïc Merle : Un homme rentre chez lui, fatigué, usé par l'âge et les regrets. La nuit va tomber, les Iris, sa banlieue parisienne, se dressent dans le crépuscule entre épreuve et destination. Ce trajet familier, Youssef Chalaoui pressent confusément qu'il lui sera fatal. Mais il en ignorera l'impact profond, irrévocable, sur le quartier, ses habitants, le pays. Cette nuit-là, au terme d'un long et hésitant et macabre ballet, la périphérie s'enflamme. Et bientôt, la France entière bascule [...] Lire la suite
Faillir être flingué de Céline Minard
Faillir être flingué de Céline Minard : Western des origines, véritable épopée fondatrice, tantôt lyrique, dramatique ou burlesque, Faillir être flingué est d'abord une vibrante célébration des frontières mouvantes de l’imaginaire. Un souffle parcourt l'espace inhospitalier des prairies vierges du Far-West, aux abords d'une ville naissante vers laquelle toutes les pistes convergent. C'est celui d'Eau-qui-court-sur-la plaine, une jeune Indienne dont tout le clan a été décimé, et qui, depuis, déploie ses talents de guérisseuse aussi bien au bénéfice des Blancs que des Indiens [...] Lire la suite
Béton armé de Philippe Rahmy
Béton armé de Philippe Rahmy : Lorsque l'Association des écrivains de Shanghai l'invite en résidence, à l'automne 2011, Philippe Rahmy saisit cette chance, synonyme de péril. Fragilisé par la maladie, il se lance dans l'inconnu. Son corps-à-corps intense avec la mégapole chinoise donne naissance à un texte de rires et de larmes, souvent critique, toujours tendre, mêlant souvenirs d'enfance, rêves et fantasmes à la réalité. Bien plus qu'un récit de voyage, Béton armé est un flot d'images et de pensées que seule l'écriture a le pouvoir de contenir et de restituer. Voir ce livre
Bête de cirque de Tiphaine Samoyault
Bête de cirque de Tiphaine Samoyault : Le récit commence en décembre 1995 à Sarajevo et s’achève en décembre 2010 lorsqu’après quinze ans d’absence, la narratrice revient pour la première fois dans la capitale bosniaque. Ce retour est l’occasion pour elle de réfléchir aux raisons de son absence, à ses engagements et à ses désengagements, à l’expérience comme souvenir et au souvenir comme expérience [...] Lire la suite
Stéréoscopie de Marina de Van
Stéréoscopie de Marina de Van : Encadrée par Sophie Marceau et Monica Bellucci, Marina de Van monte les marches du festival de Cannes. Elle a auparavant ingurgité Valium, Xanax et Efferalgan, ainsi que du champagne. Son film est en compétition, long-métrage qu'elle n'a pu achever selon son désir, faute de budget. Pétrie d’angoisse, elle se réfugie dans tout ce qui procure des addictions fortes. Son entourage la persuade toutefois d'entamer une cure de désintoxication. Alors qu'elle lutte contre la paranoïa, la démence, les troubles neurologiques, elle tisse des liens profonds, et parfois troubles, avec deux thérapeutes [...] Lire la suite
Sur la scène intérieure: Faits de Marcel Cohen
Sur la scène intérieure: Faits de Marcel Cohen : «Je sais bien que les objets familiers sont synonymes d’aveuglement : nous ne les regardons plus et ils ne disent que la force de l'habitude. Mais le coquetier, dans le placard à vaisselle, et ne serait-ce que de façon très épisodique, a eu bien des occasions de susciter quelques bouffées de tendresse à l’égard de Marie. Je me dis qu’on ne conserve pas un objet aussi modeste, et aussi défraîchi, pendant soixante-dix ans sans de sérieuses raisons. La crainte de le voir disparaître confirme cet attachement. Le petit coquetier, aujourd’hui, n’est donc pas seulement la concrétion d’un souvenir [...] » Marcel Cohen Lire la suite