lundi 2 mars 2015

Vers Compostelle, récit d'une aventure intérieure

J’ai beau connaître la plume d'Antoine, découvert à travers son blog impolitique.com qui n’existe malheureusement plus, son carnet de voyages Vers Compostelle m’a littéralement bluffé. Précision, je pourrais ne pas être totalement impartial sachant que je connais Antoine depuis une vingtaine d’années, à ne pas interpréter comme amis de longue date mais plutôt comme amis qui se croisent occasionnellement avec plaisir.
Toute précision apportée, j’ai été touché par le récit de ses rencontres et états d’âme qui le mènent de Saint-Jean-Pied-de-Port à Saint-Jacques, 800km tout de même ! Aucun voyeurisme dans cette « mise à nu », mais plutôt une sorte de transfert qui m'a amené à m'interroger sur mes propres comportements et ma vision de la vie. Un peu, comme si j’avais cheminé à ses côtés, emprunt aux mêmes doutes et questions. Peut-être est-ce lié à cette période de la vie, ou, indépendamment de l’âge, on s’interroge sur son pourquoi, je ne saurais le dire.
Bref, à mettre entre toutes les mains, personne n’est à l’abri de tomber sous le charme.
Vers Compostelle par Antoine Bertrandy chez Transboréal