mercredi 3 juin 2015

La chronique de Jean-Laurent Truc : Guide Sublime, Fabrice Erre et le côté noir de la farce

Fabrice Erre est un sacré lascard. Non content d’être héraultais, il est aussi un historien un vrai, reconnu par l’université, un redoutable humoriste, dessinateur, scénariste qui accumule, pour le plus grand bonheur de la foule en délire, des œuvres toutes déjantées et à l’humour au vitriol. On en était resté à Une Année au lycée que Le Monde relaye sur son blog, chronique d’un prof face à des élèves décérébrés, sans oublier, avec Fabcaro, Mars! et Z comme Don Diego. Ne voila-t-il pas que l’excellent Fabrice Erre prend la suite de Chaplin avec son Dictateur pour nous narrer le parcours sanglant du Guide Sublime ? Il nous flanquerait presque la trouille avec son monstre à moustaches, fils spirituel d’Aldolf, Saddam, Benito et Franscisco réunis. Du toujours plus fort et le côté noir de la farce.

Le Guide Sublime aime les poils, ceux de la moustache que tous les hommes de son pays doivent porter. Les femmes, c’est la frange longue pour cacher leur tête. Ses âmes damnées, Goémon et Plonk, tentent de sauver leur peau à chaque instant, au détriment de celle des autres. Instinct de survie car il ne rigole pas le Guide [...]

Lire la suite de la chronique sur Ligne Claire
Le Guide Sublime de Fabrice Erre chez Dargaud